L'Acte 1

Super Restaurant
Vacances été du restaurant
Ouvertures et Fermetures estivales du restaurant :
Non renseignées

FERMETURE DÉFINITIVE !
Pas d'informations sur le repreneur
Panoramique du restaurant L'Acte 1 à Paris A tous ceux qui aiment butiner, je crois qu'ils vont pouvoir enfin se poser.

En effet, Franck Papillon est de retour sur la scène parisienne pour le plus grand plaisir de nos palais difficiles.

Comme dans son précédent restaurant, il nous propose des produits exceptionnels et raffinés : une petite pause gustative dont on pourra abuser sans modération pour une fois ;-)

Franck Papillon, restaurateur parisien très motivé, reprend en 48h un vieux bistrot-débit de vins-épicerie fine, existant depuis 1892, pour lui redonner une touche actuelle tout en gardant une âme d'antan.
Il confie à Sarah, sa compagne et associée, la réalisation du décor.

Couleurs chaudes et laqué rouge dans la salle théâtrale du fond sont en harmonie avec le lustre d'inspiration art déco déniché chez Jacques Pergay.

L'arcade à vin et épicerie fine fait la transition vers la salle principale où domine un bar tout en acier brut éclairé par des luminaires chinés dans un cinéma des années 30.

Et des chapeaux melons et hauts de forme activent l'imagination au dessus de ce confortable canapé de cuir rouge qui longe le mur et qui amène notre regard jusqu'à la salle du fond.

C'est le concept du Resto-Epicerie fine qui va être développé : en fait, vous pouvez emporter certains produits après les avoir dégustés sur place, c'est plutôt sympa pour faire durer le plaisir.

On trouvera donc une cuisine "globe trotter" où se mêlent le chaud et le froid: poissons fumés sauvages, apéro caviar de France, charcuteries artisanales tranchées par une machine Wismer rouge magnifique qui roule des mécaniques à l'arrière bar, viandes et légumes labellisés, fromages Maison Quatrehomme, pâtisseries et inventivité de Monsieur Papillon dans un esprit bistrot chic !

Lançons nous donc sur le programme du soir : la carte est courte mais va à l'essentiel, tout le monde y trouvera son compte, surtout nos papilles ;-)
La carte est renouvelée très régulièrement : l'équipe ne manquera pas d'imagination pour la suite de l'histoire.

Côté bar, la carte est élaborée en collaboration avec la "Maison du Whisky" Carrefour de l'odéon Paris 6ème : vodka, gin, saké, whisky et digestifs de qualité vous seront proposés.
Nous savons que Franck a oeuvré 16 ans dans une fameuse maison spécialisée dans le Caviar et le poisson fumé, place de la Madeleine. Nous tentons donc l'Apéro Caviar de France à 18€ accompagné d'un shot de vodka française "FAIR", élue meilleure vodka du monde en 2009.

Une jolie mise en scène pour démarrer cette soirée : trois petits blinis contournent une mini cloche argentée qui cache une petite boîte de Caviar de France de 10g. La taille de la boîte n'est pas habituelle mais c'est juste assez pour se faire plaisir ou découvrir : le Caviar est très fin, pas trop salé et pourra s'accompagner d'une pointe de crème fraîche de Normandie bien épaisse ou de beurre selon les goûts. Le petit shot de cette vodka renommée n'enlève rien à notre dégustation.

Nos entrées suivent.
La Salade de Rocamadour "Maison Quatrehomme est très jolie, en forme de fleur de lotus. Le rocamadour, le petit fromage qui rend chèvre ;-) paraît-il, est quand même généreux, juste fondu comme il faut pour le croquer sur sa tranche de pain ronde également : l'ensemble fond dans la bouche, c'est un délice.

Les termes qui reviennent souvent concernant la fromagerie "Quatrehomme" sont "la meilleure du monde, c'est de la poésie, la référence absolue".... Je vous laisse deviner la suite...
Sous la fleur, une salade légère qui rafraîchira au final avec de la laitue "Feuille de chêne" et des carottes et radis râpés finement. Le miel qui a coulé sur le fromage se retrouve avec parcimonie sur la salade.

Le Maquereau fumé au poivre est servi avec des pointes de baguette grillées et du beurre. Le poisson est bien fumé, sa teinte est bien dorée et sa chair tendre. Il n'est quasiment pas salé, juste rehaussé d'une note de poivre qui met bien en valeur toute sa saveur.
Nous avons aussi goûté au Flétan fumé à l'aneth qui sera aussi à la carte : la chaire bien blanche est plutôt fade et ferme au palais mais alors fumée à l'aneth, ça change tout. Une petite goutte de citron et tout devient plus fin et goûteux.

Nos entrées s'accompagnent d'un verre de Côteau du Giennois que nous découvrons ce soir : au nez, il paraît être un vin de caractère, plutôt sec, mais au goût, il se révèle léger, fruité, doux, c'est très étonnant! On adore.
Pour varier côté plat, nous choisissons un poisson frais : la Dorade royale. La chair est tendre, épaisse, douce, sa fraîcheur évidente rend honneur à son goût, une petite pointe de citron et on se sent en vacances...
De petits dés de légumes croquants apportent couleurs au poisson et la purée de vitelottes d'un violet profond, juste beurrée pour ne pas effacer le goût de la pomme de terre, est délicieuse et contraste bien avec l'ensemble.

En face de moi, mon ami déguste le Demi-magret de canard laqué au sésame. La viande est fondante, juste rosée, enrobée d'une sauce bien épaisse sucrée/salée, avec même une petite pointe pimentée qui relève l'ensemble discrètement. Les graines de sésame coupent l'épaisseur de la sauce. On retrouve nos petits légumes et la purée de vitelottes. Il n'en restera plus rien...

A la table voisine, Franck nous fait la cérémonie du Burger de Blinis au saumon fumé sauvage tranché main : un grand sourire, un premier blinis sur l'assiette, arrive le saumon que l'on posera délicatement et généreusement dessus, quelques gouttes de citron, un belle noisette de crème fraîche bien épaisse de Normandie et on ferme la marche avec un autre blinis. Notre hamburger de luxe est prêt à être savouré.
Avec de si bons produits, il ne peut être que fantastique : en tous les cas, il a vite disparu!
Encore à la carte, le Tarama blanc et son pot de miel ou la Chiffonnade "Wismer" au jambon d'Auvergne et chorizo Bellota...

On approche des douceurs. Peut-être que le fromage vous tentera également. Et là encore, le fromage n'est pas présenté simplement mais l'art et la manière sont réunis pour le rendre gourmand rien qu'au regard.
Ce soir, Franck nous a proposé un Comté de la fromagerie "Quatrehomme" que l'on a apprécié très, très doucement tellement on avait peur qu'il disparaisse trop vite : crémeux, bien ferme, un parfum doux, pas aigre, pas acide ou trop fermenté, pas trop jeune, pas trop vieux : il est parfait!
Le dessert se tentera quand même après un délice pareil.

On conclura avec la gourmandise de Sarah : une coupe de champagne rosé et ses douceurs...

On aura la chance de goûter à un petit éventail des desserts présents sur la carte : un miroir chocolat épais en bouche sans être trop lourd avec une génoise légère et ce goût de chocolat amer qui le caractérise si bien, des petits carrés de chocofleur bio et la salade de fruits frais du chef au sabayon de champagne avec fraise, banane, kiwi, ananas, nectarine, orange et un petit jus parfumé, pas trop épais.
Sur la carte des vins, plusieurs stars : Bourgueil Jean Carmet, Boiron Francis Cabrel, Californien Francis Ford Coppola... Certains sont très surprenants, à découvrir. Verre à partir de 4€ et bouteilles à partir de 24€. Toutes les références peuvent être emportées à la maison avec une remise de 10 à 20€ sur les bouteilles.
Un clin d'œil au théâtre pour un lieu où chacun peut se mettre en scène et partager un bon moment.

Sarah y accueille régulièrement des artistes pour des expos, et des événements à venir.
Franck Papillon se montre prévenant et anime le restaurant en nous faisant participer au déroulement de la soirée, il veille avec attention à ce que chacun soit bien reçu.

Côté carte, entrées à 9€, plats à 18€, fromage à 8€ et desserts à 7.50€.
Une formule déjeuner à 20€ est proposée pour entrée/plat ou plat/dessert, ou à 24€ pour les trois services.

Du côté de l'épicerie, vous trouverez déjà le chocofleurs (6.50€ la tablette) ou les soupes "Maison Pérard" au homard, crabe... A développer encore mais c'est plutôt intéressant de tester avant d'acheter.

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Dimanche
    de 12h00 à 14h00
    et de 19h00 à 22h00
    (Jusqu'à 22h45 le Vendredi et Samedi)
    Fermé le Dimanche MIDI

spécialités du restaurant :

  • Maquereau fumé au poivre
  • Faux filet de Salers
  • La dorade royale
  • Cholactement Votre

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi à 20€ et 24€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue