MEMBRE DE
  • CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

Le Palanka

Bon Restaurant
Panoramique du restaurant Le Palanka à Paris En plein coeur de Châtelet les Halles, dans le 4ème arrondissement de Paris, voilà un cadre très accueillant au milieu de cette rue des Lombards très animée : le restaurant Le Palanka.

Association de cadres de branches claires sculptées, de murs recouverts de tampons encreurs en bois foncé, de murs de pierres apparentes ou en béton ciré...

On passe les longs rideaux rouge grena, et des touches plus modernes apportent à la déco un côté très chic et raffiné comme les lustres dorés à pampilles en cristal.

La salle est profonde, monter quelques marches et un petit bar vous accueille.

Un coin cosy pour déguster l'un de leurs cocktails comme le Karthala à base de vodka, jus de baobab et sirop de chocolat blanc, bien frais et sucré ou la spécialité, un rhum arrangé au gingembre, à la goyave, à la banane ou au citron vert.... bien fort en rhum et très parfumé.

C'est le chef camerounais, Christian Abégan, qui nous accueille avec son équipe ce soir là. Son but : nous faire découvrir la cuisine africaine d'antan en l'adaptant aux exigences, plaisirs et goûts du jour mais en y laissant quand même son âme, son authenticité et tradition.

Nous sommes pris en main très rapidement et l'équipe est souriante et attentive.
A la carte, 6 entrées avec chacune sa particularité donc choisir à votre goût ou partir à l'aventure.

Je ne connais pas le ravitoto mais j'en ai trouvé une recette malgache traditionnelle à base de feuilles de manioc pilées avec un hachoir de viande de porc en général et bien gras. Ici, c'est une Tartelette tiède de ravitoto au poisson fumé qui est proposée, version plus light et parfumée peut-être.

Mon ami se lance sur le Ragoût d'escargots magnifiques au beurre de gingembre doux : il était ravi. Les amateurs ne seront pas déçus apparemment : escargots taille xxl très doux, se mariant très bien aux épices associés. Au goût, ce plat tranche singulièrement avec nos traditionnels escargots au beurre, c'est beaucoup plus onctueux.
Je me rabat plutôt sur le Rafraîchi de papaye verte épicée servi sur une assiette rectangulaire très généreusement. En tous les cas, la dégustation est juteuse, aérée et fraîche en effet. Le goût épicé est doux. Entrées de 8 à 13€.
Côté plats chauds, plus de choix entre poissons, volailles, gibier, grillades qui nous emportent au Gabon, Bénin, Mali, Sénégal... Chaque recette vient d'un pays différent.
Plats de 16 à 22€.

Le Régal du lion, spécialité du Palanka, se compose d'un assortiment de viandes marinées aux épices du Sahel. On en a l'eau à la bouche rien qu'à l'odeur. A réserver aux carnivores et qui réveillera l'instinct de prédateur qui sommeille en vous.

De l'agneau tendre, du sanglier rosé à coeur, du cochon et de l'autruche à la chaire ferme. Un mélange d'aromates, ail, oignons, poivrons, accompagne les viandes mais n'hésitez pas à demander du piment.
Laurent s'est tellement régalé qu'il a appelé ce plat plutôt "régal du lionceau"... Quel goinfre!
En tous les cas, le bol de riz joint passe vite aux oubliettes.
De mon côté, j'ai préféré le Poisson carribéen à la noix de coco, du mérou très parfumé et doux avec des morceaux de courgette tendres et et bien assortis au coco. L'assiette est très creuse et permet au plat de rester bien chaud et longtemps.
Une fois le poisson dégusté, j'ai versé mon riz dans la sauce coco et c'était délicieux.
Au dessert, 6 propositions fruitées ou chocolatées mais qui nous ont un peu moins charmés... de 8 à 11€.

La Soupe froide de fruits exotiques au rhum ambré est épaisse et crémeuse. On sent particulièrement la banane, du melon peut être et des petis points noirs qui nous font penser au kiwi. On croirait déguster un smoothie.

La Verrine de tapioca à la mangue est très jolie. Une petite montagne de chantilly légère qui recouvre une couche de tapioca épaisse, granuleuse et compacte, au goût très neutre, sur un lit de chair de mangue fraîche qui relève et sucre un peu l'ensemble. J'aurais préféré plus de mangue et moins de tapioca pour avoir un ensemble plus parfumé et sucré, un meilleur équilibre entre les deux textures, à la dégustation en tous les cas.

Nous n'avons pas pu goûter à leur dessert phare L'envie au chocolat, recette apparemment vite épuisée de par son succès! Peut-être aurez vous plus de chance que nous ;)

Une bouteille de rosé très frais en bouche qui se laissait boire sans soucis nous a bien secondé tout au long du repas : un petit goût boisé qui ne gâchait aucun parfum de nos plats, qui tendait même plutôt à les relever.
Deux menus vous sont proposés aussi sur la carte, le menu Marimba (végétarien) à 28€ ou le menu Balafon à 35€ avec une entrée, une assiette de dégustation de trois plats chauds, un dessert et le café. Peut être plus sympathique pour découvrir leur cuisine.
Un très beau sous-sol décoré avec beaucoup de charme peut accueillir des groupes ou vous isoler de la salle principale.
Le rue des Lombards, malgré sa grande fréquentation, s'oublie assez vite une fois dans le restaurant. C'est plutôt une bonne nouvelle.

Le choix côté restaurants ne manque pas dans ce quartier de Paris. Le Palanka vous fera voyager quelques heures et vous faire découvrir une gastronomie africaine plutôt light, contrairement à ce qu'on pourrait attendre.

Restaurants de cuisine Africaine à Paris

cuisine : Africaine

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 11h00 à 15h00
    et de 19h00 à 2h00
    (Fermé le lundi midi
    Dimanche de 11h00 à 17h00)

spécialités du restaurant :

  • Ragoût d'escargots
  • Pintade grillée
  • Sanglier au chocolat
  • Tarte aux bananes

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi à 16€
    Soir à 28€ et 35€
    Enfant à 9.50€
    Groupe à 35/45/55€
    Brunch à 25€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant