L'Atelier d'Alexandre

Bon Restaurant
L’atelier d’Alexandre c’est d’abord un duo : Benoît et Alexandre.

Benoît vous accueille en salle avec sourire et Alexandre oeuvre en cuisine. C’est derrière un théâtral rideau rouge que l’on découvre la salle de ce restaurant à taille humaine.

La décoration est chaleureuse avec des fauteuils et des sièges bordeaux, des chandelles et des murs taupes encadrés de piliers bruts.
Une musique jazzy en sourdine vous aide à vous détendre.

L’ardoise posée sur une chaise vous donne l’envie d’étudier les plats du jour. Ici, on ne plaisante pas sur la fraîcheur et la qualité des produits.

Le chef revendique une cuisine fraîche aux accents du marché. Une deuxième ardoise vous présente une sélection de vins choisie par la maison, elle est assez compacte mais permet de visiter toute la richesse du terroir français.
Ils sont disponibles au verre ou à la bouteille. Nous avons choisi d’accompagner notre repas d’un verre de la région du Val de Loire : Saint Nicolas de Bourgueil.
Après une lecture méticuleuse de la carte, nous avons réussi à trancher dans les propositions de l’Atelier.
En entrée, nous avons longuement hésité entre l’assiette de saumon fumé ou la terrine de hareng et ses pommes vapeurs pour finalement prendre le cappuccino de potiron accompagné de son bouquet de mâche et magret de canard fumé ainsi que le foie gras mi-cuit poché au vin du médoc.

Le foie gras aux arômes subtil de vin est fondant et contraste avec le croustillant du pain. C’est un vrai régal. Une excellente sauce basée sur la réduction du vin de cuisson accompagne ce foie gras ultra fondant. Ce plat convertira les plus réticents.

Le cappuccino de potiron est doux et original. Une jolie façon de revisiter un classique. La salade de mâche accompagne à merveille ce consommé. Le magret de canard fumé complète généreusement cette entrée.
Les entrées sont de belles réalisations qui mettent en appétit.
Pendant ce temps, les bruits de la cuisine arrivent jusqu’à nos oreilles, ça crépite, ça grésille... bref le chef est au fourneau et se donne à 100%.

Le choix du plat fût cornélien, le tartare de saumon au citron vert et grain de lavande côtoie le filet de boeuf façon rossini ainsi que le filet américain de l’Atelier avec ses frites maison.

Le couperet tomba finalement sur la pièce du boucher sauce alexandre et les brochettes de poulet laqué et son risotto crémeux.

La pièce du boucher arrive et on remarque aussitôt qu’il n’y a pas tromperie sur la marchandise, c’est un magnifique morceau de viande cuite exactement comme je l’ai demandé. Celle-ci est accompagnée de pommes de terre sautées. La viande est moelleuse et la sauce Alexandre est un délice. La sauce est un beurre maître d’hôtel réinventé par le chef et on se demande : quelle est donc la composition de celle-ci ? Celle-ci restera un secret...
Le poulet est moelleux et le laquage est succulent. Le risotto est cuit comme il se doit avec un riz juste craquant. Le tout forme une très belle exécution, assiette copieuse et légère à la fois.
L’ardoise offre un dernier paragraphe remplit de douceurs qui donnent envie de s’attarder : la tarte aux pommes de Mimi, le tiramisu ou l’assiette de fromages affinés pour les palais aguerris.

Nous avons jeté notre dévolu sur une crème brûlée au thé vert et un mi-cuit au chocolat crème anglaise.

Le mi-cuit arrive avec sa verrine de crème anglaise pour vous permettre de faire votre dosage préféré. Les effluves de chocolat remplissent la pièce et je sens bien la qualité de chaque ingrédient qui est au rendez-vous. Tout se confirme en bouche avec une cuisson parfaite et un chocolat puissant. Ce dessert devient, pour moi, l’une des références que je vais conseiller à tous mes amis.

La crème brûlée craque sous la cuillère et permet de découvrir une crème moelleuse et onctueuse. Le thé vert apporte un goût frais sans le dénaturé. C’est une très bonne surprise.
Cette adresse recèle des pépites de bons petits plats sans pour autant vous ruiner au moment de l’addition. Ce restaurant dispose d’un rapport qualité/prix imbattable dans le quartier touristique de Beaubourg.

Une escale gourmande au coeur de Paris qui deviendra sûrement un de vos points d’ancrage.

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 10h00 à 00h00

spécialités du restaurant :

  • Millefeuille de chèvre frais
  • Filet de boeuf façon Rossini
  • Tartare de saumon citron vert
  • Tiramisu

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 15 et 30 €
  • Menus :
    Midi à 17€ et 22€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant
Mini Carte de visite
L'Atelier d'Alexandre
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
26, rue Beaubourg, Paris, France
Tel : 01-40-27-08-31
Gamme de prix : Entre 15 et 30 € http://www.restoaparis.com/