MEMBRE DE

Le Maroc

Bon Restaurant
Panoramique du restaurant Le Maroc à Paris Quand on pénètre dans ce restaurant, on sent tout de suite que l’on va se régaler. Les indices ? Le nombre de tables déjà prises d’assaut à 20h tous les soirs et la délicieuse odeur qui émane des cuisines.

Avant de plonger avec délice dans les mets marocains, arrêtons-nous un instant sur le décor. Magistral.

Le magnifique plafond en bois de cèdre sculpté qui orne les lieux a été créé spécialement pour le pavillon marocain de l’Exposition universelle de 1958.

Grâce au travail d’un grand nombre d’artisans, il ravit maintenant les habitués du restaurant.

Le plafond est magnifique mais le reste du décor aussi : façade orientale, colonnes, murs recouverts de mosaïque, banquettes arrondies, petits coussins en velours et superbes plateaux de cuivre ciselés en guise de table.

Il ne manque que quelques bougies pour donner une atmosphère tamisée aux trois grandes salles.
Harira (soupe marocaine), mechouia, bricks et brochettes, nous ne saurons quelle entrée vous conseiller.

Le caviar d’aubergine est parfumé, la salade mechouia fondante et les merguez bien relevées.

Mais quand on vient au Maroc, il faut absolument goûter les pastillas maison, réalisées avec amour par la femme de monsieur Affi, le patron, qui officie en cuisine.

Dans une fine feuille de bricks sont emprisonnés du poulet, des oignons, des raisins, le tout légèrement saupoudré de sucre glace pour un délicieux accord sucré-salé. Une merveille !

Et nous mâchons nos mots car nous en testons beaucoup.
Entrées de 6 à 20€.
La suite, vous la connaissez : tajines et couscous.

Ce sera tajine agneau, raisins et oignons pour la gourmande qui partage ma table et un fabuleux couscous Fassi (à la mode de Fez) pour moi.

Alors que le plat à tajine est délicatement déposé sur la table, voici mon chariot de couscous.

C’est un spectacle que de voir le maître d’hôtel dresser la semoule dans l’assiette.

Elle est légèrement tassée puis creusée afin d’y former un petit puits pour les légumes et le bouillon.

Agneau fondant, raisins, oignons, pois chiches, voici la recette du couscous Fassi.

Nous avons aussi la chance de goûter les boulettes maison. Petites, elles se dévorent en une seule bouchée. Exquises car tendres et bien parfumés.

Et nous décernons la palme de la meilleure semoule à ce restaurant !

Tajines et couscous de 20 à 25€.
Après un tel festin, l’appétit se fait discret mais nous ne pouvons résister à une salade d’orange rafraîchissante à la cannelle et à une jolie pirogue d’ananas.

Enfin, nous ne saurions boire notre thé à la menthe sans l’accompagner d’une petite corne de gazelle gourmande.

Desserts autour de 6 €.

Pour changer des sempiternels Boulaouane et Guerouane, testez le Ksar, conseillé ce soir-là par monsieur Affi.
Robuste, il sait mettre en valeur les spécialités marocaines.

Un seul conseil : réservez !
Et si vous venez entre amis, pensez au petit salon intime à l’étage, vous aurez l’impression d’être des stars.

D’ailleurs, plusieurs personnalités ont l’habitude de venir se régaler d’un bon couscous, on ne vous dira pas qui, demandez à Monsieur Affi !

Restaurants de cuisine Marocaine à Paris

cuisine : Marocaine

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 14h00
    et de 19h30 à 22h30
    (Fermé le Samedi midi)

spécialités du restaurant :

  • Pastilla au poulet
  • Tajine agneau et figues
  • Couscous merguez
  • Coupe ali Baba
  • Corne de gazelle

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 15 et 30 €
  • Menus :
    A la carte
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue

Les + du restaurant

Les plats classiques

Mini Carte de visite
Le Maroc
Note de la rédaction : 4
Cuisine Marocaine
9, rue Danielle Casanova, Paris, France
Tel : 01-42-61-38-83
Gamme de prix : Entre 15 et 30 € http://www.restoaparis.com/