Le Sirocco

Panoramique du restaurant Le Sirocco à Paris Excellente maison, découverte un lundi soir. A deux pas des Gobelins, dans une petite rue calme.

Décor "beau comme là-bas" avec des plateaux en cuivre pour tables et de profonds canapés.

Accueil chaleureux, à la marocaine, service attentif.
La cuisine est dans la même veine de qualité: très fine, copieuse et avec un fort bon rapport qualité/prix.

La carte propose des entreés de 6 à 8€: nous avons savouré une harira (soupe) et un caviar d'aubergines, parfumé à l'huile d'argane.

Mais vous pourrez aussi goûter, par exemple, la chechouka et les briouates.

Côté plats, ils sont en majorité autour de 14-20€.
Large éventail de couscous et de tagines, sans oublier les grillades de viandes et deux pastillas (18€).
En ce qui nous concerne, nous nous sommes régalés avec un couscous royal (qui mérite son nom, avec ses diverses viandes) et un couscous fassi (sucré, juste ce qu'il faut).

Une table voisine trouvait délicieuse la tagine de poisson.

Nous n'avions guère de place pour le dessert (salade d'oranges à la canelle).
Autant dire que le thé à la menthe, tout aussi goûtu que le reste, fut le bienvenu.
Et les vins ?
Courte carte, qui fait la part belle aux crus du Maroc (et un peu de l'Algérie), en bouteille ou en demi, toujours à prix d'ami: très bon demi Boulaouane rouge.

Il est conseillé de réserver.
Le Sirocco mérite votre visite, sauf le lundi soir (où il est fermé).
L'avis de Sahlia du 10/10/2012

Je me suis rendue au Sirocco sur proposition d'une amie, en bonne citadine que je suis, j'avais essayé de me "renseigner" sur l'établissement avant, d'où la lecture de qql avis sur ce site et ailleurs.

Pour faire part de mon avis, je trouve les commentaires de qql internautes largement disproportionnés et surtout infondés, à croire que certains ne savent pas apprécier un bon restaurant ni même se tenir dans un bon restaurant.

Tout d'abord le cadre, un plaisir de retrouver un bout de Maroc en plein coeur de Paris, tout de poutres au plafond et de pierres de taille aux murs, le tout agrémenté de portes rustiques traditionnelles marocaines en bois, placardées ci et là sur les murs.
Une décoration fine, subtile qui ravit tous les amoureux de Paris entrant dans les lieux. A préciser que le restaurant se situe sur une rue classée et correspond aux anciennes écuries du Chateau de la Reine Blanche.

Le repas : la kémia, petit assortiment de salades de pommes de terre, carottes et olives + merguez - Rien que ça et déjà tout un tas de saveurs au palais. J'ai beaucoup apprécié. Tout le monde ne vous pose pas d'assortiments de la sorte en préambule de votre commande...

En plat, j'ai pris un tagine d'agneau aux artichauts et petit pois et ai eu plaisir à manger un vrai tagine, copieux, avec une viande tendre, des légumes savamment parfumés, et subtilement préparé. Le pain servi est fait maison, et est parfumé à l'anis - rien à dire si ce n'est une fois de plus que le tout était "VRAI" et exquis.

Une petite maison qui ne paie pas de mine à l'extérieur et qui vous transporte à l'intérieur, rien n'est laissé au hasard, le service est impeccable (pour la petite anecdote et en réponse aux qql détracteurs, le blanc de poulet est proposé sur la carte, donc ce qui est raconté plus haut est tout simplement faux, le service est plus qu'organisé quand on voit la taille de la structure, et les mets plus que savoureux - il y a de tout dans ce restaurant, des marocains, des occidentaux, des orientaux, la clientèle est variée, et cela ne se justifie que par une qualité et un service digne de ce nom...)
Nombre de clients sont des habitués, ce qui ne m 'étonne pas, le patron, Driss, vous reçoit comme à la maison avec ce petit plus de convivialité et de symptahie qui nous fait revenir et nous sentir chez nous.

Néanmoins, comme quelques autres maisons, Le Sirocco est victime de son succès, donc en effet il est conseillé de réserver le we, et forcément oui, il y a deux services, l'un à 19h, l'autre vers 22h. Cela ne m'a jamais perturbé, l'on se doute qu'une maison de cette taille (environ 45 couverts) ne fait pas son chiffre avec une simple tournée ; encore faut il pour cela sortir sur Paris et fréquenter les restaurants.

En bref, une superbe maison où les prix restent largement bon marché par rapport à la qualité servie, ne pas le reconnaître relève de la simple mauvaise foi.

Les desserts sont également excellents, tout est revisité de façon subtile, mon coup de coeur reste la crème brûlée marocaine, dont l'onctuosité n'a d'égal que les épices qui la relèvent.
Idem pour les boissons, pour les amateurs d'alcool, les vins marocains vous raviront, et pour ceux qui ne boivent pas, le cocktail maison, tout de jus de fruits, feuilles de menthe et fleur d'oranger est un régal.

Pour conclure : un pur restaurant marocain qui allie architecture parisienne typique et décor marocain tradi / Une carte à tomber, toute de finesse et d'authenticité et un accueil plus que chaleureux : à découvrir, encore, encore et encore!!! On ne s'en lasse pas!!!

J'ai eu l'occasion d'y aller et d'y retourner et chacun des plats m'a ravit comme la 1ère fois. Le patron a su créer son univers,et le mettre à disposition de qui veut l'apprécier, un voyage dont on ne se lasse jamais.
Perso, j'en redemande ;-).

Restaurants de cuisine Marocaine à Paris

cuisine : Marocaine

spécialités du restaurant :

  • Salade d’épinards aux olives violettes
  • Couscous Méchoui
  • Tagine d'agneau aux carottes caramélisées et abricots
  • Pastilla Essaouira
  • Baghrir au miel et dattes

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 15 et 30 €
  • Menus :
    A la carte
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue

Les plats classiques