Au Bourguignon du Marais

Bon Restaurant
Panoramique du restaurant Au Bourguignon du Marais à Paris Des bistrots, il y en a. Plein. Des comme celui-là, moins.

J’ai été ravie de faire cette découverte, au hasard des rues du Marais, côté Seine.
Zéro fausse note : salle aux belles proportions, mobilier élégant, petites lampes, personnel présent et efficace.

Une jolie phrase court le long du mur, juste sous le plafond, c’est une recette à base d’escargots. On est ici dans la grande tradition française du bistrot.

Tous les jours des suggestions. Ce midi-là : crème de lentilles au foie gras (10 €), rognons de veau à la moutarde violette (19 €), pavé de cabillaud au pinot noir (24 €).

A la carte : œuf poché en meurette, soupe gratinée à l’oignon, 6 escargots, foie gras, salade de homard.

Entrées de 9 € à 26 €.
Ce sera la crème de lentilles pour moi, le jambon persillé pour mon invité.

Ma crème (le mot est bien choisi) est évidemment forte en lentilles, le foie gras caché dedans répand doucement sa graisse dans la soupe et forme de petits dessins à la surface de celle-ci.

Deux beaux triangles de jambon persillé garnissent l’assiette en face de moi. Le jambon a une très belle couleur rosée, délicieux avec ses petits toasts de pain frais.

Les plats : croustillant de gambas, filet de bar rôti, tartare de bœuf charolais, filet de bœuf, suprême de poulet fermier.

De 21 € à 29 €.
En temps normal, je me décide très vite. Là, l’indécision s’empare de moi… C’est que tout donne envie. Je vois en plus de cela le chef officier en cuisine, les effluves de ses casseroles arrivent jusqu’à nous, que prendre ? Bon, nous sommes chez un Bourguignon, goûtons son bœuf ! Et mon invité opte pour l’andouillette.

Le bœuf arrive fumant dans sa petite cocotte, sauce divine, viande tendre, petites pommes de terre cuites comme il faut et déjà parfumées. Un vrai plat d’hiver qui réconforte.

L’andouillette est cuite au Bourgogne aligoté et servie avec de vraies frites maison. Un régal pour ce plat à en juger la mine réjouie de mon camarade.

Côtés vins : c’est aussi intéressant que côtés plats. Les références ont été sélectionnées par Jacques Bavard, l’ancien patron de l’établissement, maintenant heureux propriétaire à Puligny-Montrachet.
Saint-Romain, Maranges, Chassagne-Montrachet, Puligny-Montrachet 1er cru, Meursault 2007 sont quelques exemples de blanc. En rouge : Mâcon Milly Lamartine 2006, Maranges 2007 domaine Chevrot… Comptez de 20 € à 165 €.
Je poursuis ma découverte des suggestions du jour avec les jolies crêpes Suzette. Bien parfumées au Grand Marnier, ça flambe dans mon assiette et la fumée répand ses doux effluves d’orange.
3 crêpes décorent l’assiette. Leur habile présentation nous trompe en nous faisant croire qu’il y en a 6.

Poire pochée à la verveine pour mon invité qui a encore un tout petit peu de place après sa délicieuse andouillette. De 8 € à 10 €.

Place à la grande cuisine et aux meilleurs crus. Un bistrot qui donne envie de continuer ce métier !

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Mardi au Samedi
    de 12h00 à 23h00
    Vendredi et Samedi jusqu'à 23h30

spécialités du restaurant :

  • Oeufs pochés en meurette
  • Suprême de poulet
  • Filet de bar rôti
  • Baba au rhum

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    A la carte
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Amex

Les plats classiques

Mini Carte de visite
Au Bourguignon du Marais
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
52, rue François Miron, Paris, France
Tel : 01-48-87-15-40
Gamme de prix : Entre 30 et 60 € http://www.restoaparis.com/