MEMBRE DE

L'Antre d'Eux

Bon Restaurant
Panoramique du restaurant L'Antre d'Eux à Paris « Eux », ce sont Anne-Sophie et Jeremy, jeunes restaurateurs dynamiques et expérimentés qui ont fait d’un ancien bistrot de quartier (mais du 6ème arrondissement, pas n’importe lequel non plus) leur repaire gourmand.

Seuls le bar et la devanture vitrée rappellent le passé de ce lieu convivial entièrement rénové qui peut désormais recevoir 26 personnes depuis son ouverture fin octobre 2012.
La jolie petite terrasse chauffée (10 couverts possibles supplémentaires) donne immédiatement le ton.

« L’Antre d’eux » sera sans nul doute chaleureux et cosy.
A notre arrivée, le restaurant est pratiquement plein alors que nous sommes en première partie de semaine, autant dire que la réservation est plus que conseillée… Le bouche à oreilles a, semble-t-il, déjà fait son œuvre !

Nous débutons la soirée avec une coupe de champagne accompagnée de guacamole maison subtilement citronné.
Louis, le chef de cuisine, profite d’un peu de temps entre deux commandes pour nous expliquer ce qu’il a prévu pour notre dîner.

Passionné de poisson et autres « habitants » de la mer, on pourrait l’écouter des heures parler des combinaisons de saveurs qu’il imagine sans cesse avec les produits frais du marché, qu’il choisit personnellement selon les arrivages et les prix du cours.
D’ailleurs à « l’Antre d’eux », pas de carte fixe ! Des mets différents sont proposés chaque jour sur ardoise afin de permettre à Louis de laisser entière liberté à sa bouillonnante créativité.
Outre les spécialités marines, « l’Antre d’eux » se veut semi-gastronomique et aime à proposer des produits haut de gamme mais abordables. En cette fin d’année, la truffe noire est reine et nous comprenons vite que nous aurons l’immense plaisir de constater par nous-mêmes son goût corsé si particulier.
L’attente est brève avant que Jeremy ne vienne nous servir des « œufs coque à la truffe noire du Périgord » (suggestion du soir et week-end à 17€).
Une entrée que l’on pourrait penser trop simple si elle ne relevait justement toute la subtilité de ce produit luxueux. En effet, une seule plongée de mouillette beurrée nous fait successivement découvrir en bouche quelques filaments du précieux champignon râpé, du blanc d’œuf et de la truffe mixés et montés en mousse semi compacte puis le jaune d’œuf tiède et coulant.
Une véritable ode au trésor du Périgord qu’un plat plus complexe aurait dénaturé. Totale réussite !

Nous poursuivons avec un « foie gras au pineau des Charentes » ainsi qu’un « carpaccio de Saint-Jacques à la main de Bouddha ». Entrées à 8€.
Le foie gras est délicieux, ferme et de grande qualité, et le chutney de raisin qui l’accompagne change des sempiternelles compositions sucrées à base de figue ou d’oignon, une bonne surprise.

Le carpaccio est lui aussi généreux et l’ardoise sur laquelle il est dressé le met bien en valeur. Grâce aux petits morceaux de « main de Bouddha », variété de cédrat (agrume exotique) à la forme caractéristique d’une main aux doigts multiples, les lamelles de Saint-Jacques sont parfaitement assaisonnées, sans aucune acidité. Quelques œufs de hareng viennent faire pétiller l’ensemble en éclatant sous la dent. On aime, c’est goûtu, léger et original !
Nous découvrons ensuite le « Maquereau comme un Colbert », poisson entièrement écaillé et désarêté (par le dos, sans entaille de la tête) et remis en forme avec de la pomme verte, des échalotes et du piment d’Espelette.
Nos papilles plébiscitent encore une fois cette combinaison qui sort de l’ordinaire.

Le summum est obtenu avec la dégustation « d’huître tiédie et émulsion d’huître sur compotée de choux ».
Alors que nous ne sommes habituellement pas férus de ce mollusque, l’esthétisme du plat et les différentes textures nous séduisent pourtant. A goûter !

De belles viandes d'origine française sont aussi au RDV comme la Marquise de boeuf de 180 grammes, le tartare de boeuf aux huîtres ou la poitrine de cochon confite et croustillante.
Plats à 18€.
Enfin, un onctueux « sabayon de fruits frais » et un fantasque vacherin « fait autrement » viennent clore agréablement notre dîner plus que parfait.

Tandis que pomme verte, mangue et ananas divertissent le sabayon, nous sommes persuadés, à la vue du drôle de vacherin, que des ingrédients surprenants ont pris part à sa recette…
Pas de doute, Louis y a apposé « sa patte » !

En effet, un disque de céleri en gelée fait office de socle alors qu’une brunoise de litchi et de pomme verte remplace la traditionnelle glace. La meringue chapeaute quant à elle ce tout harmonieux.

Passé un court moment de surprise, on ne peut que se rendre à l’évidence : outre le plaisir des yeux, les papilles sont comblées par ce classique revisité et le mariage de ces goûts si différents et pourtant si compatibles…
Desserts à 7€.
Pour les gourmands à l’heure du déjeuner, « l’Antre d’eux » propose également une formule à 15,80€, entrée-plat ou plat-dessert.

De quoi se laisser surprendre à tout petit prix !

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 8h00 à 23h00
    (Samedi à partir de 9h00, Dimanche de 11h00 à 17h00)

spécialités du restaurant :

  • Terrine de sanglier
  • Marquise de boeuf
  • Encornet farci
  • Poitrine de cochon confite
  • Crémeux chocolat

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 15 et 30 €
  • Menus :
    Midi à 15.80€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant
Mini Carte de visite
L'Antre d'Eux
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
16, rue de Mezières, Paris, France
Tel : 01-45-44-55-63
Gamme de prix : Entre 15 et 30 € http://www.restoaparis.com/