MEMBRE DE

Le Doucet

Bon Restaurant
Située entre la rue de Rennes très commerçante et le jardin du Luxembourg, la brasserie le Doucet est idéalement située.

Les peintures ont été refaites à neuf et la carte a elle aussi été retravaillée.

Grandes banquettes d’angle en cuir, mobilier en bois, jolies suspensions Art-Déco qui tamisent l’atmosphère.

Le tout est agrandi par un jeu de miroirs sur presque tous les murs.

La carte est alléchante et les quelques suggestions proposées sur la table nous tentent aussi.

On se divise la « tâche » : je choisis à la carte quelques plats pérennes pendant que mon amie se décide pour les nouveautés de la maison.

Entrées de 5 € à 8 €.
Je commande donc le carpaccio de betteraves et radis noir et mon invitée le brick de saint-marcellin au miel et au sésame.

Mon carpaccio est très joliment présenté.
De très fines tranches de betteraves et de radis semblent danser la ronde dans l’assiette, autour d’une bonne crème.
C’est fin et léger.
Le saint-marcellin coule bien sur la salade, très assaisonnée, mais le miel est trop discret à mon goût.

Tous les mois, le patron choisit un vin qu’il met en avant, ce soir-là c’est un vin du pays d’Oc 2008 au doux nom de Châtaignes et Champignons.

Bouteilles de 18 à 32€, verre de 3.50 à 6.90€.
Légèrement corsé, il accompagne à merveille l’andouillette grillée à la moutarde que je choisis ensuite.
Sur le plat : rien à dire ou plutôt que du positif : andouillette bien saisie, sauce légère et bien moutardée en accompagnement et quelques grosses frites délicieuses et bien chaudes.

Mon amie continue dans les suggestions, ce sera pour elle compotée d’agneau sur confit d’aubergines et de tomates au thym.
Servi à l’emporte-pièce, les petits bouts d’agneau très tendres reposent sous une tombée d’aubergines et de tomates. Un peu plus de thym n’aurait pas dérangé.

Autres plats proposés : poulet fermier, tartare de bœuf, cuisse de canard confite, entrecôte épaisse, hamburger à cheval… autour de 14 €.
Et bien sûr quelques plats traditionnels de brasserie : grandes salades, planches de charcuterie, croques…
Depuis le début du repas, un dessert m’avait interpellé : le mi-cuit et sa mousseline aux marrons.

Grande fan de marron, je suis ravie. Le mi-cuit est bon, le marron est caché dans la chantilly qui l’accompagne mais une fois encore son goût aurait pu être plus prononcé.
Nous apprécions les petits bouts de caramel cachés dans cette chantilly.

Mon amie finit son repas sur un crumble rhubarbe fruits rouges.
De grosses miettes de crumble surplombent une compote bien chaude de rhubarbe et de fruits rouges, bon dessert.

Desserts de 5 € à 8 €.

Ce restaurant qui a vu le jour en 1903 et qui fut, à l'époque, le rendez-vous des cochers est devenu une brasserie dans les années 80.
Idéale pour une pause post-shopping ou une grande promenade dans les jardins du Luxembourg, tout proches.

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

  • Pas de site internet officiel

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 7h00 à 23h00
    Service continu en cuisine jusqu'à 22h00

spécialités du restaurant :

  • Ravioles de Royan
  • Bavette d'Aloyau
  • Brochette de Gambas
  • Sorbet arrosé

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 15 et 30 €
  • Menus :
    Midi à 13.50€, 14€ et 18€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant
Mini Carte de visite
Le Doucet
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
41, rue de Vaugirard, Paris, France
Tel : 01-45-48-49-50
Gamme de prix : Entre 15 et 30 € http://www.restoaparis.com/