MEMBRE DE
  • CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

Le Nilaja

Bon Restaurant
Panoramique du restaurant Le Nilaja à Paris

" Un restaurant ethno-chic pour voyager aux saveurs africaines "

A deux pas du quartier de la Bastille, dans le 11ème, le restaurant Le Nilaja (prénom nigérian qui signifie "qui apporte la joie") se définit comme un restaurant ethno-chic où vous pourrez découvrir les cuisines d'Afrique.

Le Nilaja regroupe des spécialités sénégalaises, ivoiriennes, maliennes, camerounaise et béninoise, un éventail de spécialités pour un voyage très gourmand.

Loin des clichés locaux que l'on croise dans nos coins de rues : de petites surfaces aux rideaux colorés et souvent fermés, ici la porte est grande ouverte.

La façade tout de verre nous laisse déjà apprécier le cadre et l'ambiance.

La salle est élégante avec alternance de murs de pierres apparentes et d'autres peints en rouge foncé. Des tableaux aux couleurs chaudes ou des masques africains en bois nous mettent dans l'ambiance. J'aime ce gros tube argenté qui est là par obligation mais qui a été plutôt bien intégré à l'ensemble, il apporte cette petite touche de modernité et de fraicheur ;-)

Fauteuils et chaises aux tons marrons, coussins assortis, c'est vraiment très chaleureux et de goût.
Nilaja, la statue de cette déesse aux courbes si parfaites, nous accueille aussi dès notre arrivée. Nous sommes préssés de passer à table maintenant!

La carte est étoffée afin de donner la vision la plus large de ce qui se fait de mieux en Afrique et principalement en Côte d'Ivoire avec sa Pépé soupe (soupe épicée de poisson), son Poulet braisé, sa Sauce graine (mijoté) ou son Kedjenou de Poulet !

Mais également au Sénégal avec le Yassa poulet, la Soupe yel, le Thiéré bassi (couscous de mil) ou le Thiebou dieun Thiof de Guet Ndar (riz parfumé avec du mérou)...

Des plats végétariens sont aussi au programme.
On nous propose de commencer par un petit cocktail. Avec plaisir!
Mon amie choisit le cocktail Diallaw avec rhum, jus de gimgembre, jus d'ananas, citron vert et menthe fraîche. Il est fort en goût, tous les parfums se marient bien, belles rondelles de citron.

De mon côté, je suis curieuse de goûter au cocktail Tefess, joli nom n'est-ce pas (en sénégalais, c'est le sable fin des plages) !!! Composé de bailey's, jus de bouy et lait concentré sucré.
Le jus de bouy, de baobab en fait, se retrouve dans la plupart des plats sénégalais et se trouve avoir des vertus très intéressantes : riche en vitamines C et B, en sels minéraux, en oligoéléments...
Utiliser l'agitateur à cocktail en forme de femme nue (dans le thème finalement ;-o) pour bien mélager et que ce soit bien crémeux.

Cocktails alcoolisés à 8€ et sans alcool à 7€. Eaux, sodas, jus exotiques ou maison autour de 5€.
Pas évident de choisir sur la carte quand on ne connait pas trop leurs spécialités et leurs produits mais chaque plat est détaillé et le personnel se fait un plaisir de nous expliquer et conseiller ;-)

Pour commencer, des entrées ou des tapas : les accras de morue, les frites d'igname (koliko) ou de patate douce, les ailes de poulet marinées, la fameuse Pépé soupe, épicée de poisson à l'ivoirienne ou la salade spéciale Nilaja de magret de canard fumé à la patate douce et au kiwi. Entrées et tapas de 8 à 12€.

Je passe directement aux plats car ils me paraissent déjà bien consistants!
Nous avons les grillades ou le charbon ardent comme le poulet braisé d'Abobo (Côté d'Ivoire), pintade marinée braisée à la camer (à la camerounaise), capitaine braisé...

Alors braisé à la camerounaise, veut dire que la viande à été préalablement marinée dans des épices et condiments typiques, puis précuite et ensuite grillée, au charbon c'est mieux pour un goût plus authentique.
Si j'ai bien compris, l'une des différences entre les différents pays peut venir des méthodes de cuisson, si précuit ou grillé direct, plus ou moins gras. Tout reste une histoire de goût et d'habitudes!
Je me jette dans le bouillon traditionnel et, moi qui aime le sucré salé, je choisis le fameux Poulet DG du Cameroun. Apparemment, DG comme directeur général, qui était cuisiné pour recevoir des personnalités, se laisse manger par tout le monde maintenant ;-)

Mon assiette arrive et je vais me régaler. Que ça sent bon! Du poulet cuit en cocotte avec des épices camerounaises, légumes et banane plantain cuits à l'étoufé.
Le poulet est moelleux, bien doré à l'extérieur, caramélisé même, bien assorti aux rondelles de banane, c'est un plat riche. Côté légumes, carottes, poivrons verts et rouges, oignons... j'aurais aimé en avoir plus, trop de banane et on est vite calé, en plus les légumes accentuent le côté salé et équilibrent plus l'ensemble. Mais le fait est qu'il n'en reste pas une rondelle et c'est délicieux.

Mon amie (une ivoirienne) prend le thiebou dieun thiof de Guet Ndar. Guet Ndar est un quartier atypique de pêcheurs de Saint Louis au Sénégal. Donc vous l'avez deviné, c'est un plat de poisson!
Un beau darne de mérou accompagné de riz parfumé cuit dans un bouillon, caramélisé à la tomate et au tamarin, et de légumes frais. Le poisson est bien frit, bien doré et servi avec un riz cassé 2 fois, c'est vrai qu'on dirait presque de la semoule. Pas trop de légumes encore une fois mais le riz est bien saucé. Mon amie a quand même demandé un peu de piment pour garder ses bonnes habitudes :-)

D'autres accompagnements possibles avec vos plats : koliko ou igname nature (patate douce), foutou banane (une boule dense qui se mange avec une sauce), riz sauté aux herbes, attiéké (semoule de manioc)...
Plats de 17 à 28€.
Pour le dessert, il nous faut du léger. Mi-cuit chocolat glace vanille, tarte de banane plaintain glace vanille vont nous passer sous le nez et nous tentons plutôt la pana cotta au citron vert et coulis de mangue.

Très jolie assiette, texture très douce pour la crème, le coulis est épais et sent bon la mangue. Côté fruit, la mangue est encore un peu verte, une petite amertume qu'il reste s'équilibre parfaitement avec le sucré du coulis. Délicieux et très fin.

De mon côté, je prend le Tiakri, semoule de mil aux raisins secs et yaourt à la vanille. C'est crémeux mais léger, pas trop épais, pas trop sucré. Le mil, céréale riche en fibre, protéines, hydrates de carbone et lipides, est très fin. L'ensemble est très apprécié.

Desserts de 5 à 9€
Découverte très sympathique, il va falloir revenir très vite pour tester les recettes des autres pays. Ce sont apparemment des plats tous très copieux et aux saveurs authentiques.

Les produits africains ne se trouvent pas facilement en conserve ou congelés, la fraicheur est donc de mise. Et dans ce lieu, la volonté de faire découvrir cette cuisine familiale et goûteuse est très forte.
Ils proposent désormais une offre de brunch avec buffet à volonté, boisson comprise, aux saveurs africaines et exotiques tous les samedis et dimanche de 12h00 à 15h45 à 30€ / pers.

Une formule déjeuner buffet africain à volonté (hors boisson) du lundi au vendredi de 12h00 à 14h45 à 17.50€.

Une carte de vente à emporter est egalement disponible (salades exotiques et box de spécialités).

Tous les Vendredi soirs, une animation est proposée avec un artiste musicien ou conteur.
A la carte, comptez entre 35/40€ en moyenne sans les boissons.

Des formules sont proposées : Menu Djoliba à 27€ (Entrée+ plat+ dessert), Menu le Mombassa à 30€ (Entrée + plat + dessert), Menu le Kilimandjaro à 33€ (Entrée + plat + dessert) ou Menu Le Sirengueti à 50€ (Apéritif + Entrée + plat + dessert + 1 verre de vin).

Côté cave, on vous propose une carte de vins d'Afrique du Sud.

Tous les Vendredi soirs, une animation est proposée avec un artiste musicien ou conteur.

Nous proposons désormais une offre de brunch avec buffet à volonté, boisson comprise, aux saveurs africaines et exotiques tous les samedis et dimanche de 12h00 à 15h45 à raison de 30€ / pers.

Une formule déjeuner buffet africain à volonté (hors boisson) du lundi au vendredi de 12h00 à 14h45 à 17€50. Offre actuelle découverte à 12€50 en octobre 2014.

Une carte de vente à emporter est egalement disponible (salades exotiques et box de spécialités).

Le Nilaja est vraiment une belle référence pour qui veut se dépayser le temps d'un repas et découvrir un autre continent.

Restaurants de cuisine Africaine à Paris

cuisine : Africaine

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 15h00
    et de 19h30 à 00h00
    Fermé le Lundi soir, le Dimanche soir et le Samedi midi

spécialités du restaurant :

  • Mafé
  • Pastels
  • Tiebou dieun
  • Poulet braisé
  • Yassa poulet
  • Dibi d'agneau
  • Foutou banane
  • Poulet Directeur général

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Menus à 27, 30, 33 et 50€
    Brunch à 30€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue

Les + du restaurant

Mini Carte de visite
Le Nilaja
Note de la rédaction : 3
Cuisine Africaine
17, rue de la Forge Royale, Paris, France
Tel : 01-43-73-53-15
Gamme de prix : Entre 30 et 60 € http://www.restoaparis.com/