MEMBRE DE

L'Opéra Restaurant - Palais Garnier

Panoramique du restaurant L'Opéra Restaurant - Palais Garnier à Paris A deux pas d'Opéra, place Jacques Rouché dans le 9ème arrondissement de Paris, vous découvrirez un autre restaurant des Frères Blanc, l'Opéra Restaurant, ouvert depuis le 4 juillet 2011 au coeur même du Palais Garnier, après des années de travaux, orchestrée par l'architecte Odile Decq.

Le résultat est somptueux, bicolore (rouge et blanc), cosy et lumineux. C'est le chef Christophe Ariberten cuisine.

Tout a commencé en 1870 lorsque François Blanc, fondateur de la Société des Bains de Mer de Monaco (SBM), finance la fin des travaux du Palais Garnier inauguré le 5 janvier 1875.

L'architecte de cette époque, Charles Garnier, voulait y construire un restaurant mais ce ne sera que 136 plus tard, qu'un quasi-homonyme du fondateur, Pierre François Blanc achèvera ce projet.
Entre l'appel d'offre et la fin des travaux, il s'écoulera 4 ans avant que le restaurant n'ouvre ses portes le 4 juillet 2011.

« Cela n’a pas été évident d’obtenir l’aval de la centaine d’intervenants amenés à se prononcer sur notre projet.

Il aura fallu beaucoup de temps et de compréhension pour concilier les avis et obtenir tous les accords. Je suis très honoré d’avoir bénéficié de leur confiance.
La tâche fut difficile et éprouvante, mais au combien enrichissante.»

Entre temps, en septembre 2008, Pierre François Blanc a été élevé au rang de Maitre Restaurateur, et reçut cette distinction professionnelle des mains du ministre Hervé Novelli.
Son parcours :
Issu d’une grande famille de restaurateurs, Pierre François Blanc, débute par une carrière professionnelle dans la finance, après des études d’économie appliquée à l’université Paris Dauphine et de management à l’EM de Lyon.

Son grand-père Clément Blanc reprend « Le Pied de cochon » en 1944 et en fait la première brasserie parisienne ouverte 24 heures sur 24 avec un succès entretenu par ses 4 fils (« La Maison de l’Alsace », « Le Grand Café Capucines », « Le Procope »…)
C’est pour aider son frère, Jean-Philippe, qu’il renoue en 2003 avec cette passion familiale transmise de génération en génération : la restauration (d'où le groupe des Frères Blanc).

En 2003, il prend la tête de la Villa Spicy, située avenue Franklin Roosevelt et y propose une cuisine méditerranéenne dans un univers où l'on se sent bien, comme chez soi, naturel et sans fausses prétentions.
L’Opéra s’inscrit dans la continuité de cette partition familiale.
Une carte signée par le chef deux étoiles Christophe Aribert. Maintenu volontairement secret jusqu’à la dernière minute, l’élu qui signe la carte du restaurant L’Opéra est le Chef discret mais doublement étoilé Christophe Aribert.

Christophe Aribert, Chef 2* : « Aujourd’hui, le grand public me connaît peu car je me suis toujours volontairement tenu à l’écart des médias. Je suis quelqu’un de passionné et de discret. Accepter L’Opéra, c’est associer mon travail à un haut lieu de culture classé dans le patrimoine historique français. Je suis très enthousiaste à l’idée d’être le premier à écrire une carte dans ce lieu chargé d’histoire. »

Pierre François Blanc : « Au cours de notre recherche de chef nous avons fait des rencontres formidables à travers la France. Mais c’est Christophe Aribert qui nous a séduit pour son approche de la cuisine à la fois classique et contemporaine en parfait accord avec l’esprit que nous voulons pour ce restaurant unique ».
La brigade de L’Opéra :
Pour l’élaboration de la carte, il a travaillé de concert avec le Chef exécutif Yann Tanneau (Mama Shelter), et le Chef Pâtisser Hervé Moreau (Pierre Gagnaire, Michel Rostang).

Une carte classique et contemporaine :
La carte du restaurant répond à l’image de l’architecture du lieu, où les formes contemporaines imaginées par Odile Decq répondent aux formes classiques de Charles Garnier.

La carte se décline avec des plats empreints des régions dont sont originaires les deux chefs : le homard, le merlan et la sole pour Yann Tanneau, originaire de Bretagne, la truite, la pintade et l’antésite pour Christophe Aribert, originaire de l’Isère.

Certains plats sont proposés de deux façons différentes : classique ou contemporaine.
Autour du bar, la carte des cocktails suit la même déclinaison. Ainsi le très classique « Martini Charles » répond au surprenant « Phantôm by Martini ».
A la carte, comptez entre 60/70€ en moyenne, et 36€ pour un menu déjeuner (plat et entrée ou dessert). Petit déjeuner servi à partir de 7h à 20€.

Par exemple, un Saumon fumé, brioche au raifort et sorbet moutarde, suivi d'une Sole rôtie au pain, grenobloise et sirop d'érable, et d'un Opéra contemporain, chartreuse jaune, noix, lait, croque chocolat au pan massala pour finir.

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 07h00 à 00h00

spécialités du restaurant :

  • Artichaut mis en crème
  • Sole rôtie au pain
  • Pata Negra rôtie
  • Opéra contemporain

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Plus de 60 €
  • Menus :
    Midi à 36€
    Petit déjeuner à 20€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Amex
Nouveaux restaurants à Paris