Khofou D'Egypte

Bof
FERMETURE FÉFINITIVE !
Remplacé par le restaurant Japonais IMAKO
Voilà un joli petit boui-boui bien sympathique ! Et enfin un vrai restaurant égyptien à Paris.
Nasser a ouvert ce restaurant pour faire découvrir aux Parisiens (et aux autres !) la cuisine égyptienne mais attention la vraie hein, l’authentique !

On est en plein cœur de Paris, dans le 1er arrondissement, vous savez au centre du fameux escargot ! Les rues sont étroites, certains immeubles sont de travers. Le charme du vieux-Paris.

A l’image du propriétaire des lieux, l’endroit est chaleureux. Des banquettes d’angle, de grandes tablées et plein de petites touches de déco égyptienne : ici un sphinx, là les pyramides.

Nasser nous offre un jus de goyave en guise d’apéritif. Il est bon, frais et pas trop sucré. Normal ! nous dit-il, c’est du vrai !
En bouteille d’accord mais du bon ! Il nous montre même la différence de couleur entre le bon et le mauvais. C’est un passionné des bonnes choses Nasser, cela se sent.
Le patron est aidé de sa maman en cuisine (quand on vous dit que c’est de l’authentique !) et sa petite fille malicieuse (en vacances ce jour-là) vient faire la causette aux clients.
Nous goûtons pour commencer un assortiment d’entrées typiques. Je vous épargne les noms égyptiens, je suis gentille... Une salade de tomates/oignons/concombre, des aubergines confites, des petits pickles (fèves, piments, olives) et des fromages blancs épicés. C’est frais, fin et tout se marie à merveille. Mon amie se régale des aubergines, c’est vrai qu’elles sont particulièrement fondantes sans toutefois être gorgées d’huile. Comptez autour de 5 € les entrées.
Depuis mon retour du Caire, j’avais très hâte de déguster à nouveau le foul ! (Comprenez les fèves). On est sauvées, Nasser en a. C’est somme toute normal, c’est un peu le plat traditionnel égyptien. Là encore, un assortiment, mais cette fois dans notre assiette : foul (fèves marinées à la crème de sésame et citron), poulet mariné, cochari (un drôle de plat à base de coquillettes, oignons, lentilles vertes et pois chiches) que Nasser est le seul à faire dans Paris, kechk : du riz très cuit au bon goût de cannelle et enfin pour mon plus grand plaisir le falafel égyptien et encore des fèves ! Plats de 7 € à 14,90 €.
L’ambiance est vraiment bon enfant ici. La table à côté de nous se régale et on sent les puristes : ils ont passé un an au Caire et nous confirment que c’est aussi bon que là-bas, de la nostalgie dans la voix.
Nous passons au dessert. Nasser nous fait la surprise. Une jolie préparation couleur crème et chocolat arrive. A nous de trouver ce que c’est ! Je penche pour beurre de cacahuète/sirop d’érable. Perdu ! C’est une crème de sésame très liquide et un peu âpre accompagnée de son miel noir de canne à sucre. C’est rare de pouvoir goûter ce dessert car il n’est pas commercialisé. C’est vraiment le dessert que les Egyptiens mangent à la maison. Le miel vient de Haute-Egypte, sa couleur noire est due aux cannes à sucre gorgées de soleil.
Voilà un joli moment passé dans ce petit restaurant. L’hospitalité prend tout son sens ici et les prix défient toute concurrence. On y reviendra surtout pour la cuisine, simple, authentique, bonne.

cuisine : Egyptienne

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 12h00 à 22h00

spécialités du restaurant :

  • Salatete labane
  • Foul bé outa
  • Kofta ou Bofteck
  • Mélahabeya

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Moins de 15 €
  • Menus :
    Midi à partir de 9,90€
    Soir à partir de 12,90€
    Menu découverte ou initiation à 24,90€ et 29,90€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant

Les + du restaurant