MEMBRE DE
  • CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

Le Calife

Bon Restaurant
Vacances été du restaurant
Ouvertures et Fermetures estivales du restaurant :
Non renseignées

Panoramique du restaurant Le Calife à Paris Un dîner croisière sur la Seine... Quoi de plus typique pour les touristes à Paris. Et que dire de la pléthore de péniches stéréotypées qui sillonnent la Seine à longueur d'année...
Oui mais voilà, il y a le Calife, une sorte d'ovni dans le paysage gastronomique fluvial parisien. C'est à lui seul un monument historique ne serait-ce que par le cœur de sa machinerie, un authentique bi-cylindre diesel Kromhouth de 100L de cylindrée chacun, datant de 1939, qui assure toujours la propulsion du bateau tout au long de la croisière.

Et que dire du reste du bateau, un patchwork de matériaux chinés un peu partout entre le plancher du salon de musique récupéré d'un hôtel particulier, les vitraux de 1789 ouvrant sur le bar, le bouddha de 300 ans trônant dans le salon de musique, les hublots de la cale récupérés d'un paquebot italien, la décoration des dessus de table (il n'y en a pas deux pareilles)... le tout agencé méticuleusement avec goût depuis 18 ans par le propriétaire, Nicolas, qui vous accueille à son bord pour un souvenir inoubliable : un dîner croisière sur la Seine.

Le bateau est organisé en plusieurs niveaux, la terrasse par laquelle on embarque, le jardin d'hiver, une véranda entièrement vitrée dont toutes les fenêtres s'escamotent l'été, le bar qui peut également accueillir des convives à diner et enfin en fond de cale, le salon de musique où il fait bon siroter un thé en fin de croisière.

Nicolas étant musicien à ses heures, tout est prévu pour que la soirée se termine en musique et à l'occasion, la péniche peut même se transformer en studio d'enregistrement. Ne partez pas sans avoir fait le tour des différentes salles du bateau, il le mérite amplement.

L'embarquement s'effectue avant 20h30 depuis le quai Malaquais, juste sous le pont des arts.

La réservation est de mise, la réputation du Calife n'étant plus à faire, mais il n'est pas non plus exclu de tenter sa chance au hasard d'un ballade sur les quais de Seine, vous serez toujours très bien reçus

Au programme des réjouissance, deux formules au choix, le Menu des Saints Pères à 67€ (Coupe de champagne, entrée, plat, fromage et dessert) et le Menu Grand Palais à 108€ (Kir Royal, entrée, plat, fromage et dessert).
Conscients de notre devoir, nous avons bien évidemment testé les deux...
Mais avant toute chose, il serait malvenu de ne pas s'ouvrir l'appétit avec un petit apéritif avant le départ de la croisière.
Vous avez le choix entre les alcools classiques ou bien les cocktails plus subtils qui déjà vous transportent dans les délices de la croisière avec notamment son Kromhouth à 8€ (ça ne vous rappelle rien?) élaboré à base de champagne. Et pour les conducteurs d'un soir, un petit Calife heureux à 9 € à base de jus de fruits.

Gros plus du bateau, en plein cœur de l'été, vous serez les seuls à pleinement profiter du spectacle des quais de Seine tout au long de votre croisière sur la terrasse entièrement découvrable.

Notre choix initial s'est porté sur la Salade Périgourdine du menu Gourmet à base de magret et de gésiers de canard, de tomate et de pignons et sa sœur la Salade gourmande rehaussée de copeaux de Foie gras et de croûtons du menu Dégustation.
L'assaisonnement est laissé à discrétion dans sa verrine trônant au milieu de l'assiette. Les deux salades sont servies dans des portions généreuses, la salade gourmande ayant été accompagnée en plus d'un verre de Sauvignon (6€). Les produits sont frais, et ça se ressent en bouche.
Revenus aux abords de la Tour d'Argent, juste après le premier demi-tour, nous avons poursuivi notre croisière par une Trilogie de poisson servie en papillotte avec son riz et ses petits légumes croquants. Pas de doute, le chef connait son affaire. Les poissons se dévorent sans même s'en apercevoir et l'on redécouvre le goût des légumes en accompagnement dans la papilotte. Un vrai régal.

Et il en est de même pour l'Epaule d'agneau confite : on n'a pas osé vous le montrer mais, une fois terminée, l'assiette était prête pour un nouveau service. Aussi bien l'agneau que les légumes sont cuits à la perfection. La viande est délicieusement fondante, rôtie sans être sèche, bien moelleuse, et les légumes divinement croquants, assaisonnés juste ce qu'il faut, une pure merveille... Il n'en est pas resté une seule miette...
On a adoré et il a été difficile de ne pas tout dévorer d'une seule traite...
Un petit répit à été accordé au menu Gourmet pendant la dégustation de l'Assiette de fromage, accompagnée d'une petite salade fraîche avec des cerneaux de noix et des morceaux d'abricot.

Une petite note de vivacité en savourant l'ensemble avec un verre de Château Rocquetaillade la Grange (Graves) à 7€.
D'ailleurs, ne vous y trompez pas, la cave du bateau est parfaitement sélectionnée par le propriétaire lui-même.

Les desserts nous ont ensuite été servis, une fois arrivés devant la statue de la Liberté, pour le second demi-tour. Au programme, Tarte tatin maison et Pirogue de fruits frais.
Comme ne le montre pas la photo, la tarte est généreuse en fruit avec ses gros quartiers de pomme et sa pâte fine, comme à la maison, très fruitée au goût, sucrée juste ce qu'il faut et rehaussée par son quartier de fraise et sa feuille de menthe. Délicieuse.
Quand à la pirogue, la présentation parle d'elle-même dans son demi ananas, la boule de glace venant apporter un note de fraicheur vanillée supplémentaire...

A noter tout de même que le chef s'est fait une spécialité du moelleux au chocolat que nous ne tarderons pas à aller tester...
Immense privilège, nous avons été conviés à déguster nos desserts dans la cabine du capitaine.

Autre particularité du bateau, du fait de sa construction multi-niveau en hauteur, la cabine du pilote monte et s'abaisse en fonction de la hauteur des ponts à franchir.

Nous avons pu ainsi terminer cette croisière avec un point de vue unique sur le bateau et son environnement.

Sans parler de son capitaine et propriétaire qui nous a transmis sa passion pour son bateau, sa cuisine et sa mécanique...

Une chose est sûre, nous ne verrons plus les dîners-croisière de la même manière maintenant...

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 1h00

spécialités du restaurant :

  • Tartare au saumon et ses paillettes d'algues
  • Epaule d’agneau confite
  • Filet de bar beurre blanc à l'estragon
  • Creme brulee aux trois epices

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Plus de 60 €
  • Menus :
    Formules à 67 et 108€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue
    Amex