MEMBRE DE

L'Atelier du Parc

Bon Restaurant
Face au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, dans le 15ème arrondissement de Paris, le restaurant l’Atelier du Parc vous propose un cadre moderne et élégant pour déguster une cuisine semi-gastronomique.

C’est le bar qui attire le regard dès que l’on entre. Sur le comptoir un énorme vase très haut met en valeur un grand bouquet de fleurs.
Derrière le bar se tient l’immense vinothèque en verre, toutes les références proposées à la carte sont là, à disposition.

De grandes lampes de boudoir hautes jusqu’au plafond encadrent quelques petites tables bien espacées les unes des autres.

Accrochés au mur, des cubes lumineux orange tamisent l’ambiance et une structure en cuivre leur fait face sur l’autre mur, le spectacle est donc déjà dans la salle. Une petite salle plus intime vous accueille à l’étage du dessous, dans les tons ocre, et ne manquez pas l’ouverture de la porte des toilettes. Moderne jusqu’au bout !
Les 3 compères Elie, Benjamin et Alban (les 2 derniers sont en cuisine avec Stéphane) ont décidé de mettre leur talent en commun le 1er septembre 2008 et ils ont bien fait ! Elie accueille avec le sourire et un grand dynamisme pendant que Benjamin et Alban font des merveilles en cuisine. On sent la bonne entente entre eux, ça donne le ton.
La carte est saisonnière et change tous les 2 mois environ. Elle est très alléchante !

Nous commandons en entrée la surprise de tourteau parfumée à la coriandre, crème de cresson et jus de volaille réduit et le foie gras poêlé, chutney de clémentines et purée de châtaignes. Les assiettes arrivent, de minis œuvres d’art !

Mes miettes de tourteau sont cachées (c’est la surprise !) dans une feuille de brick toute fine, c’est délicieusement parfumé à la coriandre. Juste un petit bémol sur le jus de volaille un peu trop salé à mon goût mais pour le reste je me régale.

En face de moi on ne dit plus un mot : l’amer du chutney, le sucré de la châtaigne et le fondant du foie gras poêlé ravissent les papilles.

Il fallait bien faire un choix mais les saint-jacques rôties au beurre citronné et la tatin de légumes de saison nous auraient aussi tentées.
Pour la suite, nous commandons le magret de canard aux châtaignes et poires confites, purée de granny smith au gingembre.

La personne qui m’accompagne tente l’épaule d’agneau cuite 36h aux pommes boulangères et jus aux épices.

Mon plat est très copieux et mon magret bien rosé comme demandé. Les 2 petits dômes de châtaignes et poires sont un délice, je suis à 2 doigts d’en redemander : c’est fondant et ferme à la fois.

La pièce de magret est belle, tendre. On applaudit une fois de plus la décoration des assiettes. Une branche de romarin est plantée dans l’épaule d’agneau. La viande est fondante, bien relevée par le jus aux épices.

Les autres plats à la carte étaient à ce moment-là :
-un suprême de pintade à l’estragon, poêlée de champignons et polenta crémeuse
-faux-filet, poêlée de légumes, émulsion de gorgonzola.
Connaissant déjà les fameux fromages de Marie Quatrehomme, je tente ensuite la fourme d’Ambert sur une brioche toastée et son chutney de figues.

Une belle assiette rectangulaire arrive. La brioche est si épaisse qu’on dirait un cake et le beau morceau de fourme a du caractère !
Le petit sorbet à la poire fait maison servi dans un petit verre me permet de faire une pierre 2 coups : fromage et dessert !

Nous goûtons aussi le millefeuille croustillant aux pralines roses, crème légère à la vanille de la réunion.
De petites perles de crème ponctuent tous les étages du gâteau au feuilleté léger et très fourni en pralines.

A la carte figuraient aussi la barre fondante au caramel et chocolat lacté, la pomme au four glace au pain d’épices ou encore le riz au lait servi tiède espuma de caramel.
Les vins sont à l’image du reste : de qualité. Toutes les régions de France sont représentées dans les 5 vitrines derrière le bar. Beaucoup de références en blanc et rouge de Loire, Vallée du Rhône, Alsace, Bourgogne et Bordelais et 2 rosés. Le verre est à 5 €, les blancs de 26 € à 93 € et les rouges de 19 € à 151 € pour le Clos de la Roche Grand Cru si vous voulez vous faire très plaisir !
Un grand bravo à ces 3 jeunes bourrés de talents, la cuisine est inventive, le décor est somptueux, on attend avec impatience les beaux jours pour profiter de la belle terrasse aux jardinières éclairées.

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 12h00 à 14h30
    et de 19h30 à 22h30
    (Fermé lundi midi)

spécialités du restaurant :

  • Tataki de saumon
  • Tatin de légumes
  • Bouillabaisse de l'Atelier
  • Riz au lait servi tiède

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi à 19.50 et 25€
    Menus carte de 31 à 56€
    Dégustation à 78€
    Enfant à 15€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Ticket Restaurant
    Amex
Mini Carte de visite
L'Atelier du Parc
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
35, boulevard Lefèbvre, Paris, France
Tel : 01-42-50-68-85
Gamme de prix : Entre 30 et 60 € http://www.restoaparis.com/