MEMBRE DE
  • CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

Chez Vong

Restaurant plutôt bien
Dans la rue de la Grande Truanderie, dans le 1er arrondissement de Paris, se trouve le restaurant Chez Vong, spécialiste en cuisine chinoise.

Le nom de cette petite rue située au coeur de Paris n'est pas rassurant... Et lorsque l'on s'y promène, on ne s'attend pas à croiser le chemin d'un des meilleurs représentants de la cuisine Chinoise à Paris !

Surtout que la devanture, affublée d'un nombre incalculable d'autocollants de guides, ne laisse pas entrevoir l'intérieur.

On pousse la porte, un sourire asiatique nous accueille dans une entrée tout aussi simple que la devanture... on tourne les yeux vers la gauche et là, le magnifique voyage peut commencer !

C'est dans une ancienne murisserie à banane, dans le vieux Paris, que Vong a élu domicile il y a déjà de nombreuses années.

Le décor d'origine, fait de pierres apparentes et de larges poutres au plafond, se marie avec délicatesse au cadre asiatique travaillé qui s'y est installé.

C'est un spectacle pour les yeux qui commence dès la première salle, dans une véritable réplique de petit salon Chinois avec ses boiseries richement scultées, ses fauteuils rouges et la magnifique statue au bras multiples...

Une vraie ambiance d'auberge Chinoise du 19ème siècle se dégage de cette décoration impressionnante d'authenticité et de raffinement.

Le restaurant se compose de plusieurs salles en enfilade sur différents demi-niveaux, un bel espace qu'on prend plaisir à visiter.

Aux commandes des cuisines, on trouve le directeur du restaurant lui-même M.Vai-Kuan Vong, qui tient sa maison avec une passion infinie et une humilité confondante.
Lorsqu'il sort des cuisines, c'est avec le sourire qu'il vient à votre table vous expliquer sa cuisine, vous parler de la culture chinoise... et peut-être vous présentera t-il son majestueux boudha "en beurre" qu'il a sculté pour un gala du festival de Cannes en 2001 !
La carte vous propose de nombreuses spécialités phare des quatre coins de la Chine.

En entrée, impossible d'échapper aux Dim Sum maisons, rares dans la capitale car ils demandent temps et finesse dans leur réalisation... de nombreuses tables asiatiques ont abandonné malheureusement leur préparation.

Présentées comme il se doit dans leur panier, d'où la vapeur se dégage pleine de parfums à l'ouverture de son couvercle, on se régale avec les raviolis aux crevettes, au poisson ou au poulet...

Le riz gluant à la feuille de lotus est aussi à essayer.

Les raviolis Shangaïens frits sont aussi un délice, on les trempe avec bonheur dans une sauce soja parfumée au gingembre.
Parmi les autres entrées, on notera sur la carte une sélection de potages : maison, au crabe et aux asperges, aux ailerons de requin... mais aussi quelques salades : au crabe, au poulet et au sésame...

On trouve aussi en fin de menu quelques plats incontournables de la cuisine vietnamienne qui permettront aux amateurs de se régaler avec les classiques rouleaux de printemps aux crevettes ou au boeuf, patés impériaux saigonnais ou crêpe de riz à la vapeur.
En plat, nous avons dégusté la fondue Chinoise servie dans une marmite traditionnelle dorée chauffant au charbon de bois !

A l'aide de petites épuisettes, on fait cuire dans un bouillon parfumé de la viande de volaille, boeuf, poisson et calamar...
Du riz parfumé et de nombreuses sauces aux saveurs variées accompagnent ce festin.
A la fin de la dégustation des viandes et poissons, le bouillon fumant arrive au paroxisme de sa succulence, c'est à ce moment où le serveur vous le prépare dans un bol avec des oeufs, une vrai délectation !

La carte propose bien entendu le canard laqué qui est parait-t'il un des meilleurs de Paris !
Il est servi comme le veut la tradition en trois services : la peau laquée enveloppée dans de petites galettes, la chair du canard sautée et la soupe pleine de bouquet.

Le chef n'utilise que des produits frais de qualité: par exemple pour la volaille, il utilise du Poulet de Bresse, pour les plats de canard de la Canette de Challans, du boeuf normand...
Au dessert, la magie opère encore avec les perles de coco maison charnues et fondantes qui vous feront oublier toutes celles que vous auriez pu goûter avant dans les trop nombreux "pseudo" chinois de la capitale.

La carte des desserts reste sino-chinoise avec malheureusement un choix toujours plus light que celui des plats, qui lui est pléthorique.
C'est ainsi en Asie, ou à part du côté de la Thailande, on privilégie la dégustation des fruits frais en fin de repas.
On peut alors se laisser tenter par la coupe de fruits exotiques ou les litchis.
Les beignets de banane, pomme ou ananas, flambés ou pas, répondent aussi présents.

Petite curiosité, la glace en beignet, qui en plus d'être plantureuse est délicieuse à déguster avec son contraste froid/chaud.

Restaurants de cuisine Chinoise à Paris

cuisine : Chinoise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 12h00 à 14h30
    et de 19h00 à 23h30

spécialités du restaurant :

  • Dim Sum
  • Fondue chinoise
  • Canard laqué
  • Perles de coco
  • Beignets de glace

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi en semaine à 26€
    Soir à la carte
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Amex
Mini Carte de visite
Chez Vong
Note de la rédaction : 2
Cuisine Chinoise
10, rue de la Grande Truanderie, Paris, France
Tel : 01-40-39-99-89
Gamme de prix : Entre 30 et 60 € http://www.restoaparis.com/