MEMBRE DE
  • CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

Le Thoumieux de Jean-François Piège

Super Restaurant
Vacances été du restaurant
Ouvertures et Fermetures estivales du restaurant :
Non renseignées

Panoramique du restaurant Le Thoumieux de Jean-François Piège à Paris Le restaurant Thoumieux a été repris en Janvier 2009 par un duo très médiatique de la restauration : le célèbre chef des ambassadeurs au Crillon Jean-François Piège et le célèbre restaurateur de la branchitude parisienne Thierry Costes.

Ouvert en Octobre 2009 après de lourds travaux, la salle sombre au style années 30 s'est illuminée avec un décor rafraichi bistro-tendance.

A l'entrée, la façade est sobre et l'accueil se fait par une ravissante jeune femme qui vous débarrasse de vos manteaux pour les déposer au vestiaire.

Le petit vestibule à l'entrée ressemble à un hall d'hôtel, ce qui n'a rien de surprenant lorsque l'on sait qu'il y a un véritable hôtel aux niveaux supérieurs qui a ouvert en 2010.

La salle s'allonge tout en longueur, avec un décorum de brasserie modernisé avec ses larges mirroirs tout autour de la pièce donnant un effet d'espace fou, signées du logo de la maison en couleur dorée, bel effet.

Des banquettes rouges, des luminaires à globe ou à abats jours émeraude, des tables montées sans nappes mais élégantes.
Une fois attablé, pour patienter, on nous sert un pain croustillant accompagné de beurre et d'une rillette de sardine servie dans une boite... à sardines, rigolo et en plus très bon :-)

La carte tiens sur une page présentant entrées, viandes et poissons, une sélection room service (pour l'hôtel ?) et les desserts.
Première surprise, les prix sont doux ! Les entrées sont toutes à 10€, plats de viande à 19€, poissons 21€ et desserts à 8€.
Toutes les entrées sont tentantes, mélangeant de pures recettes de traditions à des mets créatifs dont le mystère met l'eau à la bouche.

Le "Pâté de foie de volaille de ma mère" par exemple, difficile de faire plus tradi !
Servi dans son pôt "à parfait" aussi joli que nostalgique, avec du pain grillé et ses condiments... très frais, compact mais pas sec, gouteux comme il se doit, classiquement délicieux.

Grosse surprise avec le Calmar sauvage "préparé à la carbonara".
En effet, on voit arriver à notre table un plats qui ressemble tout à faire à des tagliatelles à la carbonara, avec son jaune d'oeuf, sa crème, ses lardons et son fromages dispersé en cheveux d'anges... sauf qu'ici les fines lamelles de Calmar remplacent habillement les pâtes !
Surprenant et le résultat est magnifique, le calmar fond en bouche et l'accord original marche parfaitement.

Autre entrée qui me fait de l'oeil, c'est la pâte à pizza souflée, fourrée de thon cuit tiède chaud. D'une taille impressionante quand elle arrive, cela m'a l'air bien tentant.
A découvrir également les Crevettes vapeur de vin blanc ou le Coeur de frisé royale de lard fumé.
En plat j'ai une fois de plus le beau rôle dans la tablée, car je choisi le Saumon écaussais confit qui est une pure merveille.
Servi nageotant dans un pôt au feu de petits légumes variés, c'est vivifiant de couleurs et les parfums s'échappant du plat vous berce immédiatement.

On pourrait trouver le saumon confit un poil trop salé, mais il s'équilibre parfaitement avec les légumes étant de leur côté laissés complètement au naturel.
Mini carottes, navets nains, choux fleur et même vraies fleurs... une variété de saveurs que j'adore. C'est LE plat à prendre selon mes goûts évidemment.

Le Quasi de veau, cuit tout doucement accompagné de vitelottes écrasées aux herbes fraîches est lui aussi bien séduisant.
Toujours une belle présentation des produits, des cuissons justes et du jeu dans les couleurs.
Des parfums rélévés par de la ventrêche de thon, un peu de citron et des pincées de parmesan.

Les belles Noix de Saint-Jacques de saison justes saisies, accompagné d'un bloc de riz parfumé et d'une légère sauce d'herbes, n'ont pas eu l'air de totalement convaincre totalement notre collègue de table. Et pourtant je leur aurais bien fait un sort à ces noix charnues :-)

En viandes on peux aussi aller à la découverte du Canard Challandais au four accompagné de pâtes de fruits et semoule, ou la poitrine de cochon "Oteiza" cuite lentement.
En poisson, les Langoustine vivantes (sic !) apprétées de noix de coco et feuilles de citronniers sont à tenter, ou tout simplement le "plus beau poisson du jour", cuisiné au jus de carotte, citron vert et coriandre
Pour finir en beauté, il ne faut pas quitter le Thoumieux sans se frotter aux talents du patissier.

Petite curiosité pour les bonnes gens ne fréquentant que les endroits branchés : les churros n'rools comme on en trouve dans les fêtes foraines.

C'est amusant, cela ramène en enfance... servis avec du chocolat chaud de premier ordre, réalisés avec équilibre et rafinnement, c'est du Churros de luxe nul doute.

Pour ma part, certains mets se mangent basiquement, les Churros en font parti.
C'est avec les doigts plein de gras suintant de la pâte chaude et surchargé de sucre et de calories que je préfère encore les manger :-)

Changement de cap avec le Rocher au chocolat praliné (selon C.M).

Qui n'a pas rêver de déguster un rocher "suchard" énorme, plantureux, fondant et parfumé, fraîchement fait maison ?
Je fais parti de ces "tarés" du rocher, et cette version m'a émoustillé comme un jeune premier : un habit de feuille de chocolat noir croquant et intense, un praliné fondant comme neige au soleil sur la langue... un biscuit sablé en base égayant le tout... un grand moment !

D'autres grands classiques pour se régaler : le baba au rhum de chez Millet, la glace à la vanille turbinée à la minute avec ses noisettes caramélisées (Superbe !) ou encore la crème caramel à notre façon.
Le service, jeune et esthète est réalisé avec brio et toujours avec le sourire. Très agréable.

Nous avons clairement beaucoup aimé ce Thoumieux nouvelle version, et nous sommes candidat à revenir le tester une seconde fois.

Et si vous en abusez, sachez que vous avez toujours la possibilité de réserver une des dix chambres de l’hôtel Thoumieux, attenant au restaurant (si toutefois il en reste une de disponible).
La presse a d'ailleurs fait de riches échos positifs sur la maison, nous pouvons qu'abonder dans leur sens et nous vous conseillons de réserver, car depuis quelques semaines on attrape les tables à l'arrachée :-)

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 14h30
    et de 19h00 à 22h30

spécialités du restaurant :

  • Calmar sauvage
  • Saint-Jacques cuite crue
  • Palombe grillée
  • Churros n'rolls

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Formules à 70 / 90 / 115€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue