• CUISINE
  • PRIX
  • LIEU

La Ferrandaise

Bon Restaurant
 - Cave voutée

" Un bon bistrot parisien ambassadeur de la viande Ferrandaise "

La Ferrandaise est une race de vache originaire d’Auvergne, et c'est aussi un restaurant auvergnat que vous allez pouvoir découvrir à deux pas du Luxembourg dans le 6e arrondissement de Paris.

Gilles, le patron du restaurant, va en effet choisir et acheter sa viande sur place et fait en général confiance aux petits producteurs locaux, tant pour la viande que pour le fromage, mais aussi pour les crustacés et même le vin.
Voilà de quoi mettre les gourmands en confiance.

 - Salon particulier
Ces mets d’exception se dégustent dans un cadre superbe. Le restaurant est très haut de plafond, des poutres et pierres apparentent ajoutent au charme du lieu.

Des photos originales de vaches, enfermées dans des cadres en plexiglas, donnent une touche de modernité au décor. Sur chaque table, un petit pot de fleur de sel. Les chaises sont recouvertes d’un soyeux tissu rouge, les tables pas trop près les unes des autres, on s’y sent bien.

L’immense cave voûtée, qui peut accueillir 45 personnes, vaut le détour, c’est l’idéal pour une soirée en amoureux, demandez dans ce cas une des alcôves.

Carole et Gilles forment une très bonne équipe. On sent la bonne humeur et le professionnalisme.

Carole connaît la carte et les produits par cœur, si vous ne savez que choisir (et en effet ça va être dur, tout a l’air succulent), laissez-vous conseiller !
 - Tartare de Saint-Jacques aux mangues
En guise d’apéritif nous goûtons un Bugey-Cerdon, un vin pétillant rosé de la région Rhône-Alpes. C’est frais. Idéal pour préparer le palais. L’amuse-bouche qui suit est un velouté chou-carotte servi dans une jolie petite tasse. Le velouté est bien crémeux, ça augure quelque chose de bon pour la suite !

D’ailleurs les entrées arrivent vite. Nous apprécions le service discret et rapide.
J’ai commandé un velouté aux lentilles vertes du Puy, crème fumée et chips de lard. Mon assiette contient la crème et la chips et Carole vient verser le velouté par-dessus. Ca sent bon, la crème commence tout doucement à fondre. C’est un délice.

Le gourmand qui m’accompagne a choisi le chou farci au foie gras et échine de porc sur un bouillon de légumes, et vu sa mine réjouie il se régale ! Le chou est bien cuit, il reste croustillant et la garniture fond dans la bouche.

Avant le plat nous goûtons des queues de langoustines sur un fond de chorizo et haricots tarbais, c’est surprenant et audacieux. Et les coquilles saint-jacques (bretonnes) sont cuites à la perfection.
 - Pièce de Veau
Pour la suite nous avons évidemment commandé les spécialités de la maison : de la viande ferrandaise !

Ma pièce de veau (220 g) est très bien cuite et d’une grande tendreté !
En face de moi on déguste une contre-bavette de bœuf (350 g ! les portions sont généreuses), tendre et goûtue.

La carte, qui change toutes les 5 semaines environ, proposait aussi :
- une blanquette de veau de lait
- une langue de bœuf pochée, ragoût de pois gourmands
- des côtes d’agneau rôties et oignons rouges
- des lasagnes de saumon et céleri, crème de shitake

Pour accompagner ces mets Gilles nous fait goûter un vin d’Auvergne. Très fin. Les vins de la carte proviennent de tous de propriétaires récoltants qui travaillent leurs vignes dans l’esprit bio. A partir de 16 €. Toutes les régions sont représentées.
 - Fromages d'auvergne
Après avoir dégusté 3 fromages auvergnats au bon goût de terroir (saint-nectaire, bleu de laqueuille et fourme de rochefort-montagne), nous passons aux desserts.
 - Choux chantilly
Une brochette de bonbons au chocolat fondant m’est apportée tandis que la personne qui m’accompagne tente les crêpes, praliné fondant et gelée de pomelos au gingembre.

Mes bonbons coulent dans l’assiette, je me régale mais je vole tout de même un bout de crêpe dans l’assiette en face de moi et foi de bretonne : elles sont réussies ces crêpes !

Voilà un bel établissement à recommander à tous les carnivores mais aussi à tous les amateurs de produits du terroir.

Mention spéciale au chef, Kevin, qui excelle aussi bien dans le salé que dans le sucré. On comprend donc le titre de « meilleur bistrot parisien » élu par le guide Lebey en 2006.

Restaurants de cuisine Francaise

CUISINE: Francaise

HORAIRES D'OUVERTURE:

  • Ouvert du Lundi au Samedi
    de 12h00 à 15h00
    et de 19h00 à 22h30
    (Fermé Lundi midi et Samedi Midi)

Specialités:

  • Tête de veau gratiné
  • Sauté de veau aux tomates
  • Pot au feu
  • Pièce de veau de lait
  • Baba au rhum maison

Tarifs:

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi à 16€
    Midi et soir à 37€
    Dégustation à 55€
  • Moyens de paiement :
    Chèque
    Carte Bleue