Chez Julien

Bon Restaurant
Restaurant Chez Julien - Jolie terrasse

" La jolie façade d'époque "

Rachetée il y a sept ans aux frères Costes par le duo Alexandre Chapon (Pamela Popo, Vins des Pyrénées, l'Enoteca) et Jean-Philippe Leboeuf (Le Clocher Pereire), cette ancienne boulangerie reconvertie depuis l'an 1780 en restaurant aux airs de bistrot chic et (faussement) désuet verse désormais dans l'œcuménisme, faisant cohabiter pacifiquement un flot ininterrompu de touristes, de peoples affamés, de promeneurs égarés et d'autochtones du quartier.

On se souvient alors que l'inventeur du terme « restaurant », qui régalait autrefois Paname de ses bouillons longuement et savamment mijotés se nommait Boulanger (comme par hasard), et qu'il lança le concept à peine quinze ans plus tôt, en 1765. On en viendrait presque à se prendre pour les figurants d'un énième opus du film « Les Visiteurs ». Mais la play-list bien actuelle distillée crescendo viendra vite nous rappeler que nous sommes bien ici et maintenant. Finalement, ça n'est pas plus mal.
Restaurant Chez Julien - Cadre de bistot chic

Jolie table ronde près du bar. Le soir de notre test, le patron y était attablé en mode « funky » avec, entre autres convives, le sémillant Marco Prince

Si il y a une dizaine d'années, le propriétaire de l'époque avait quelque peu négligé sa maison (tables claudicantes, banquettes constellées d'accrocs, voilages maussades...), la nouvelle équipe a su rendre toute sa superbe à cette emblématique adresse qu'est Chez Julien (une institution de toujours, dans le quartier), avec ses tables de bistrot vernies joliment ornées de chandeliers rétros, ses tableaux et ses miroirs baroques et son mignon petit zinc d'époque.

L'on a même adjoint à la petite terrasse en façade deux autres spacieuses terrasses dans la rue piétonne adjacente.
Restaurant Chez Julien - Terrasses d'été

L'une des deux terrasses installées sur la rue piétonne adjacente

Un décorum idéal pour se délecter de la belle cuisine aux accents bistronomiques de Jean-Philippe Leboeuf, qui a roulé sa bosse aux côtés de quelques « pointures » telles que Grondard, Alleno ou encore Dutournier.

On ne manquera pas, toutefois, de commander l'un des agréables cocktails en guise de préambule, comme le rafraîchissant Pamela Popo (15 €) à base de vodka, de citron vert et de cranberry.
Restaurant Chez Julien - Croustillants de gambas au chorizo

Croustillants de gambas au chorizo

Mais voici qu'arrivent déjà mes croustillants de gambas au chorizo (15 €) : une pâte à brick fourrée de gambas cuites juste comme il faut et condimentées de quelques éclats de chorizo.
Restaurant Chez Julien - Salade de chair de tourteau, chèvre frais et avocat sauce cocktail

Salade de chair de tourteau, chèvre frais et avocat sauce cocktail

Mon invitée, quant à elle, a jeté son dévolu sur une fraîche salade de tourteau, chèvre frais et avocat (16 €) accompagnée d'une excellente et authentique sauce cocktail, relevée comme il se doit d'une goutte de cognac.
Restaurant Chez Julien - Cochon fermier au miso, mousseline de champignons truffée

Cochon fermier au miso, mousseline de champignons truffée

Pour suivre, n'hésitez pas à goûter le délicat cochon fermier au miso (26 €), accompagné d'une savoureuse mousseline de champignons au goût de truffe bien marqué.
Restaurant Chez Julien - Volaille fermière rôtie, pommes grenailles confites au jus

Volaille fermière rôtie, pommes grenailles confites au jus

En face de moi, la volaille fermière rôtie accompagnée de pommes grenailles confites au jus (23 €) semble bien faire les affaires de ma convive : elle ne décolle plus le nez de son assiette. Je me dépêche d'asséner trois coups de fourchette à son plaisant volatile avant qu'il ne se volatilise pour de bon.

La chair est fondante et les pommes de terres s'ébattent lascivement dans un jus bien réduit. Je devine une saveur très légèrement anisée : nous posons la question au Chef. Bingo ! La volaille est pochée dans un bouillon relevé de Pastis avant d'être rôtie. On n'est pas peu fiers d'avoir percé un tel secret de fabrication et du coup, nous ne serons pas privés de dessert.
Restaurant Chez Julien - Salade de fruits rouges, basilic, sorbet yaourt

Salade de fruits rouges, basilic, sorbet yaourt

Je commence pourtant à ne plus avoir très faim. Les portions sont généreuses.

Et si la crème brûlée pistache framboise (10 €) de nos voisines anglo-saxonnes me fait immodérément de l’œil, je me rabats sur une raisonnable et fraîche salade de fruits rouges, basilic et sorbet yaourt (10 €).
Restaurant Chez Julien - Tartelette maison au citron meringuée

Tartelette maison au citron meringuée

Le choix de ma complice du jour se porte sur la tartelette maison au citron meringuée, avec une pâte sablée un peu dense, mais garnie d'une remarquable crème au citron (on aurait aimé qu'il y en ait un peu plus) et surmontée d'une meringue toute en légèreté.

Courte, mais jolie carte de vins sélectionnés par Bérénice Goebel, des Caves Legrand, avec quelques références servies au verre (de 7 à 10 €) ou en bouteille (de 30 à 110 €).

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 15h00
    et de 19h30 à 23h00
    (Salon de thé l'après midi)

spécialités du restaurant :

  • Foie gras de canard truffé cuit en terrine
  • Croustillants de gambas au chorizo
  • Homard entier en salade, sauce mangue
  • Cochon fermier au miso, mousseline de champignons truffée
  • Crème brulée pistache framboise
  • Tartelette maison au citron meringuée

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Formule midi 26€
    Soir à la carte
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
Mini Carte de visite
Chez Julien
Note de la rédaction : 4
Cuisine Francaise
1, rue du Pont Louis-Philippe, Paris, France
Tel : 01-42-78-31-64
Gamme de prix : Entre 30 et 60 € http://www.restoaparis.com//photos-vip/chez-julien-paris-75004-1/$file/chez-julien-paris-75004-1.jpg