Le Moulin de la Galette

Panoramique du restaurant Le Moulin de la Galette à Paris Ouvert depuis 2009 par Antoine Heerah, le restaurant Le Moulin de la Galette à deux pas du Sacré Coeur et du Moulin Rouge, l'un des joyaux de la Butte Montmartre, qui pourrait paraître inaccessible pour la plupart, se veut aujourd'hui être apprécié de tous.

Raffinée, inventive et subtile, la carte change selon les saisons et les envies du chef Roger Heerah, pour le plus grand plaisir des gourmets qui apprécient la fraîcheur des produits du marché.

Au milieu d'une clientèle cosmopolite : touristes, hommes d'affaires, politiques et showbiz, vous pourrez déguster des mets raffinés, servis tout en couleur et dans un cadre fraîchement actualisé.

Côté déco, on est de suite séduit par les plafonds clairs, agrémentés de petits ventilateurs et spots, et les corniches à quelques coins qui mettent en valeur les murs et colonnes couleur rouge carmin/violet.

Un grand bar et une large cave à vin vous accueillent dès votre arrivée en vous promettant de satisfaire les plus fines bouches.

Accrochés dans les recoins de la salle et sur les murs, de magnifiques fleurs et tableaux vous racontant Montmartre, Brassens...

De petites compositions florales sur de belles tables en bois clair, très douces au toucher.

Le personnel est jeune et ne manque pas de dynamisme. N'hésitez pas à lui demander conseil, il sait de quoi il parle.
La salle est assez aérée de part sa forme en L, ses ouvertures vers la terrasse intérieure et ses murs recouverts de grands miroirs.

Nous avons eu la chance de déjeuner à la table de Dalida, une petite plaque souvenir lui est dédiée. Très jolie table ronde à droite de l'entrée sur une estrade d'où vous pouvez profiter de tout le restaurant d'un coup d'oeil et avec vue sur la terrasse.
La carte se veut "Bistronomique".

En entrée, nous avons savouré une assiette de Saumon à l'aneth et crème de roquefort.

Les tranches étaient assez épaisses et fondantes, très tendres, j'en ai encore l'eau à la bouche.

En saison, le chef aime travailler avec les huîtres, qu'on retrouve bien sûr natures (Huîtres Gillardeau Spéciales N° 3, Les 6 à 12€), ou dans des recettes originales comme la Gourmandise de foie gras et huîtres grillées (19€).
Entrées de 13 à 19€.
Nous avons choisi une viande et un poisson pour continuer.

Un Agneau massala, plat plus banal, mais où l'accord était parfait entre les légumes, le riz et la viande.
Mis en valeur dans une assiette creuse blanche et une autre plate plus colorée.

Un Filet de bar grillé, la peau bien croquante et la chair ferme, couché sur un lit de légumes fondants et recouvert d'une émulsion douce et parfumée.

Petite touche sucrée qui prononce la douceur de ce plat : de petits tas de confiture ou mousse de fruits rouges autour du poisson.
Très jolies couleurs dans cette assiette.

Parmis les spécialités du chef, vous pouvez vous laisser tenter par la Poularde de Bresse Pochée à la Mode Henri IV et ses minis légumes (32€), mais également par les nombreuses spécialités aux truffes : Velouté de Châtaignes aux Truffes (5 g) ou encore Risotto Arborio aux Truffes (6g).
Pour les inconditionnels de viandes, le Filet de Bœuf Aubrac frites au couteau maison, salade et béarnaise saura vous ravir.

Plats de 24 à 30€.
Nous terminons notre repas sur une touche chocolatée : un Opéra crème anglaise et glace vanille.
Très bon équilibre entre la génoise et la crème, assez consistant au palais, frais et croquant : un régal à déguster.

A découvrir également l'assortiment de Crèmes Brûlées ou les Beignets de Chocolat Coulant, crème et glace Vanille.
Pour ceux qui aiment les desserts fruités : la Tatin de Mangue et son sorbet ou les Bananes Frécinette caramélisées et sa salade de fruits exotiques.

Un petit café pour finir (3€) notre délicieux et raffiné repas, parfois aux touches exotiques et aux couleurs joyeuses.
Desserts de 9 à 13€.

Le restaurant reçoit évidemment beaucoup de groupes tout au long de l'année et l'ambiance devient vite un peu bruyante.

Quand l'été se fait sentir, vous pouvez profiter des 2 terrasses arborées et tranquilles.

L'ambiance se prête plus, nous pensons, à un bon dîner autour des bougies et des lumières chaudes et tamisées du restaurant.
La carte est beaucoup plus raffinée et démonstrative du talent des chefs (foie gras, huîtres, st-jacques, homards, truffes et poularde de Bresse) que l'ardoise, ne proposant que 2 entrées, 2 plats et 2 desserts.

Au déjeuner, le Moulin vous propose un menu à l'ardoise : entrée, plat ou plat, dessert à 23€ ou les 3 pour 29€. C'est un prix très appréciable pour se laisser tenter par ce cadre.

Ou le Menu Dégustation à 59€, servi à l'ensemble de la table, comprenant : deux entrées, un poisson, une viande et un dessert.
Selon les produits du Marché et l’inspiration du Chef.

Bouteille de vin à partir de 22€. Le verre de vin est à partir de 7€.

A Montmartre, seuls deux moulins subsistent encore aujourd’hui juste au-dessus du restaurant, à l’endroit même où Renoir a peint son chef d’œuvre: « Le Moulin de la Galette ».

Restaurants de cuisine Francaise à Paris

cuisine : Francaise

horaires d'ouverture :

  • Ouvert tous les jours
    de 12h00 à 23h00

spécialités du restaurant :

  • Carpaccio de bar
  • Pavé de bar à l’oseille
  • Jarret de veau braisé
  • Palombe aux figues
  • Bananes Frécinette

Tarifs de la carte :

  • Gamme de Prix :
    Entre 30 et 60 €
  • Menus :
    Midi à 23 ou 29€
    Dégustation à 59€
  • Moyens de paiement :
    Carte Bleue
    Amex